André Kertész – Jeu de Paume

Expo André Kertesz au Jeu de Paume.

Il s’agit de son frère sur la première photo. Les distorsions font partie de mes préférées ainsi que le nageur sous l’eau. Il prenait des paysages et des gens populaires de la ville. Paris, puis New York. Pour New York, il fut plus fasciné par la diversité des cheminées, mais personnellement, je n’y ai pas été très sensible. Ce qui m’a le plus marqué reste les distorsions et la vie quotidienne des parisien-ne-s. Mais je suis beaucoup trop novice pour émettre une quelquonque critique ou avoir un regard pertinent. Puis André Kertész disait qu’il exprimait par la photo ce qu’il ne pouvait pas exprimer à l’écrit car il ne savait pas faire l’usage des mots. Je trouve ça très juste et très sincère. Je crois que c’est ce qu’il ressort de ses photographies malgré le fait (ou peut-être dans une sorte de continuité) qu’il a un goût pour la déformation (des corps). Donc pour ne rien défomer, je m’abstiens, quoiqu’en sélectionnant les photographies, j’émets déja, quelque part, une critique. Je vous laisse décourvrir.

Les distorsions, déformations à l’aide de miroirs – Ma série préférée, et ci-dessous, mon cliché préféré.


Le nageur sous l’eau.

Advertisements
Cet article a été publié dans art etc., paris & around, photography. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour André Kertész – Jeu de Paume

  1. Gabrielle Grenier dit :

    Mais tu les a trouvé ou toutes les photos ?

  2. Clara dit :

    Tu m’attires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s