vrai stand-by

Non, je ne serai jamais une salope. Je suis bien trop conne pour ça.

Publicités
Cet article a été publié dans à poil(s), et la poésie naquit. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour vrai stand-by

  1. Fiona dit :

    Non…tu n’es pas conne..tu es vraie…
    Il y a quelques jours, je parlais à une amie: je voulais aussi être une salope. sa réponse: »non ne deviens pas comme elles, ne deviens pas comme les autres. C’est ton incapacité à être une salope qui fait toute la beauté de qui tu es »

    Tu sais…je pense qu’on a pas fini d’en chier…on va encore nous prendre pour des connes..on va encore avoir le souffle coupé, on va encore y croire, on va espérer, on va vivre, on va aimer…et on va tomber.

    Avec le recul, je n’envie rien aux salopes…elles ne vivent qu’en puisant dans les émotions des autres. On vit en puisant dans nos émotions propres…et quand je me regarde dans la glace, je n’ai pas honte …parce que je suis honnête.
    Je ne sais pas jouer…même si c’est moi qui perd souvent…

    Je ne crois pas qu’il faille devenir salope…apprenons juste à faire attention,à ne pas donner trop..à ne pas donner trop vite…à les laisser se pendre à notre cou avant de nous pendre au leur…

    • Sarah dit :

      Mais ce que je veux est simple, une histoire simple, pas compliqué et des sentiments récirproques. Des millions de gens sur terre ont ça. Même à mon âge.

      • Fiona dit :

        oui je sais…
        je crois qu’on veut la même chose
        Une histoire simple, faite de petits riens qui deviennent de grands tout..
        et puis surtout…quelqu’un qui nous veuille vraiment en retour…qui nous veuille plus que tout..

      • Sarah dit :

        pas une gamine quoi qui n’assume rien?

  2. Fiona dit :

    non..une femme..une femme qui sait qui elle est, qui elle veut. Une femme capable d’avoir peur de te perdre chaque jour..who does not take you for granted…

    Quelqu’un qui sache qu’une certaine harmonie, quelque elle soit est rare, et que quand elle existe, il faut savoir lui donner une chance…le temps ne nous attend pas..il file à toute vitesse….

    Il faut quelqu’un qui aime..comme si aujourd’hui était le dernier jour à vivre

  3. Fran dit :

    L’histoire simple, douce, réciproque et avec un grand A nous tombe souvent dessus par inadvertance. A nous aussi de rien compliquer, de savoir apprécier (faut s’entraîner).
    Garde le sourire (salope ou pas) ! Bonne nuit.

  4. Atthis dit :

    On nait salope, on ne le devient pas (facilement)

    J’aime bien ce que dit Fiona – si je peux me permettre, en arrivant après la bataille.
    Hier, j’avais un gros coup de blues concernant la/ma vie amoureuse et une amie a tenu un peu près un même discours. Ca fait du bien.

    Ah! Et ce n’est pas parce qu’on nous prend pour une conne, qu’on est conne même si ça fait très mal. Être honnête et s’assumer, c’est une force, au contraire. Je trouve ça formidable, ces gens qui assument ce qu’ils ressentent.
    Et ce n’est pas parce qu’on est « une gamine qui n’assume rien » et qui fait du mal tellement elle est paumée, qu’on est pour autant une salope. Mais je pense que tu le sais 🙂

    Le truc que je ne comprend pas c’est pourquoi on aime des gens (lâches) qui nous font mal. C’est fou comme on aime l’autre malgré…

  5. Sarah dit :

    c’est fou, en effet…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s