Keen On Boys pour la nouvelle année…

(Juno Temple)

Keen On Boys de The Radio dept. accompagnera le retour sur l’année 2010 et les perspectives de celle qui commence. Jusqu’à cette année, je ressentais une certaine nostalgie du passé. Et c’est beaucoup dire sur le passé que j’ai et qui est, d’ailleurs, si petit. Je suis encore beaucoup trop jeune pour être nostalgique. D’ailleurs, cette année, j’aurais remarqué que notre génération est nostalgique d’une époque qu’elle n’a pas vécue et que les plus vieux et les plus vieilles pensent que c’était mieux avant. Je ne suis pas d’accord, on évolue constamment, c’est bon signe. Mais pas totalement. Certains idéaux arriérés persistent encore hélas, parfois plus en France qu’ailleurs, car nous adulons encore beaucoup trop nos traditions de l’exception culturelle française, ou parce que nous admirons encore trop les romantiques victoriens européens des XVIIIe et XIXe siècles.

Cette année, tout n’aura été que cohérence. Ma découverte du mouvement littéraire transcandantaliste correspond avec celle de mon désir de simplicité. Je me suis assagie. J’ai découvert que certains idéaux tels que « Live fast and die young » n’avaient de valeur que dans les bouches des enfants n’ayant pas encore grandi. Et encore. Je me suis découverte rationnelle et je n’en ai plus eu peur. Tout n’a été que cohérence. Le féminisme s’est conjugué à l’américaine au sein de ce mouvement littéraire. Puis, il est devenu prosex. J’ai découvert des auteur-e-s, j’ai vécu les 40 ans des Mouvements de Libération des Femmes, au Forum des images, à Créteil ou à l’Hôtel de ville. Cette année aura été riche en burlesque, en poésie, et riche en films. J’aurais vu près de 150 films, en salles et hors salles.

Cette année aura été active et activiste, et m’aura dévoilé ma voie. Cette année aura aussi été très décevante juridiquement et politiquement parlant, hélas.

Mais j’aurais connu six femmes, eu deux relations, vécu deux ruptures et un pardon.

Je me serais disputée avec des ami-e-s proches. Aurais mis certains points sur les i; atteignant presque son sommet la soirée du 31 au 1er. J’aurais perdue une amie, une soeur, malgré moi, malgré nous; une amie embrigadée dans une secte. L’intégrisme catholique m’en aura fait baver cette année.

Une année chamboulante, rythmée par des escapades à Versailles, et à Montmartre; rythmée par les soirées (oh combien savons-nous le nombre de soirées que nous avons faites chez ma soeur). Et secrètement rythmé, dans mes oreilles par Keen On Boys ou par la BO Des amours imaginaires.

2011 s’annonce tout autant riche. J’ai une liste non exhaustive de choses à faire ou à ne plus faire à laquelle je me tiens sans m’en rendre compte.

Et cette année, je veux encore plus de poésie, plus de couleur rouge, plus de soleil, plus de voyages, plus de films, plus d’audace, plus de livres, moins de frustrations artistiques, plus de liberté et donc plus de responsabilités, plus de théâtre, et des ballets à l’Opéra. Plus de grace; mais plus d’agressivité, plus de désir, plus de voracité.

Cette année, je veux déménager(vers mai/juin). Si vous connaissez d’ailleurs quelqu’un-e. Je cherche un ou une coloc non fumeur/fumeuse qui voudrait vivre dans le triangle « Brochant-Guy Moquet-La Fourche » ou aux alentours de la Place de Clichy; ou aux Abbesses, ou pourquoi pas vers Jules Joffrin. Pour un appart de 40 mètres carrés minimum et un loyer de 1100 euros charges comprises à deux maximum. Annonce passée, voilà fait.

Je n’attends rien de 2011, c’est elle qui attend quelque chose de moi, quelque chose que je peux mieux faire qu’en 2010.

Sur ce, je ne souhaite pas la bonne année, ce n’est pas une question de chance, mais une question de désir.

Alors, désirez.

Advertisements
Cet article a été publié dans à poil(s), perso. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s