dans le rétro mensuel cinématographique

Désormais, et afin de m’imposer un rythme, j’ai décidé de faire la rétro des films de la semaine. J’inaugure ce premier article par une rétrospective des films que j’ai vus depuis le début de l’année.

*source des photos: notrecinéma.

Critique ici

Le couple mythique Truffaut-Godard. De leur amitié fusionelle à leur divergences d’opinion sur l’art. Godard voulait militer, Truffaut ne voulait pas. On replonge au coeur des années de la Nouvelle Vague. Emouvant et touchant!

J’avais en tête de rédiger une critique beaucoup plus développée. Mais ce film, bien que les intentions aient été plutôt bonnes au départ, est une vraie catastrophe dans la forme. La narration est agaçante, il y a un parti pris, mais qui manque de profondeur. Et aussi quelque chose de gênant dans ce film qui pourtant avait tout pour me plaire, au départ. Mais à voir quand même.

Un véritable coup de coeur cinématographique, je l’ai vu seule dans une petite salle du 10e. Fable poétique, drôle, juste et une scène parfaite, bouleversante même; lorsque l’homme danse . C’est sauvage, sensuel -même sexuel-, agressif et doux à la fois. Superbe.

Critique ici

Un autre coup de coeur. Une histoire assez tirée par les cheveux mais crédible. Une mise en scène qui, au départ nous perd un peu mais qui finalement, nous perd vraiment. Superpe. Et magnifiquement bien interprêté.

J’adore Rouve, j’ai beacoup plus de mal avec Quinton. L’histoire est réaliste, la mise en scène juste et la musique géniale, mais il manque à ce film quelque chose qui fait que ça ne tient pas vraiment. Dommage.

Un autre coup de coeur. La poésie et la violence sont au coeur de ce film. L’actrice qui joue la petite fille est brut et merveilleuse. Un vrai délice.

N’ayant pas une très grande connaissance de l’histoire contemporaine de la Chine ni de la culture chinoise, j’ai eu dû mal à entrer dans le film. Cependant, la mise en scène et la photographie sont magnifiques.

Publicités
Cet article a été publié dans sept° art. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour dans le rétro mensuel cinématographique

  1. Vous m’énervez à aller voir autant de films vous les parisiens. :p #jealousmuch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s