Journée internationale pour les droits des femmes

Je m’apprêtais à écrire quelque chose de long et développé, mais je crois que certaines choses peuvent être dîtes simplement:

Ce qui me rend le plus triste, ce n’est pas seulement la domination des hommes sur les femmes, mais la complicité de la plupart des femmes à leur soumission.

La victime est souvent son meilleur bourreau.

Publicités
Cet article a été publié dans féminisme ou humanisme?, perso. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s